Etincelles III

1-Librairie : Spiritualité


Etincelles III

2006-2009

François Cassingena-Trevedy

Éditeur : Ad Solem
ISBN : 9782940402533
562 p. pages - 570 g
épuisé


  • Présentation
  • Du même auteur

Sans doute a-t-on cultivé trop longtemps le rêve du nombre, le regret de n'être plus aussi nombreux, le complexe de n'être pas assez nombreux. Pareille idée du nombre relève de l'idéologie. Dans l'esprit natal du christianisme, les nombres, si entiers soientils, se recommandent comme des symboles bien davantage que comme des arguments sans réplique. « Simon-Pierre hâla le filet sur le rivage, plein de gros poissons : il y en avait cent-cinquante-trois. » (Jn 21, 11). Si considérable qu'il soit, le nombre reste infime à l'échelle du monde : le nombre même est semence, et c'est là toute sa raison d'être. Aussi le Reste, le Germe doit-il se sentir tout aise et cultiver le bien-être dans son être au monde, avec cette agilité spirituelle et sociale que son statut même de Reste lui procure. Plutôt que de souscrire à un protocole de soins palliatifs ou de consentir à des hybridations qui garantiraient à bon marché la puissance du nombre, il nous faut trouver aujourd'hui une maturité dans notre minorité même, laquelle est notre béatitude évangélique (cf. Lc 12, 32) et notre condition ordinaire au regard de l'histoire. Il ne s'agit point de faire nombre, mais de faire signe, la vocation, la « gloire » (Jn 2, 11) du signe étant précisément d'être infime, d'être insignifiant presque, au regard des effectifs mondains. Au demeurant, la patiente incubation des étincelles n'est-elle pas déjà de cet ordre ? En voici, pour couvrir la première décade de ce siècle, le troisième déferlement. Voici, à dessein, trois livrées successives d'étincelles sur la grève de ce siècle. Car une triple lame - trikymia, eussent dit les Grecs - est toujours décisive, toujours nécessaire pour emporter l'assentiment autant que les obstacles. Etincelles III marque sans doute le sommet stylistique de l'écriture du père François Cassingena.